A l’initiative de la commission mixte Ordures Ménagères –Développement Durable de la C.C.P.G., les élus du canton de Gueugnon se sont engagés dans une démarche environnementale particulière : la mise en place du 100 % Tri dans tous les locaux publics.

Avec un enjeu double :

-         financier : compte tenu des frais engagés par l’enfouissement des déchets résiduels (pour rappel, le transport et le traitement des OM -sans la collecte- coûtent 72.80 € TTC par tonne enfouie).

-         environnemental . Non seulement les capacités d’enfouissement sont limitées mais pourquoi ne pas recycler tout ce qui peut l’être. Les déchets issus du tri ne doivent plus être considérés comme un déchet mais bien comme une matière première.

Concrètement, les sacs noirs ne doivent être utilisés qu’en ultime secours lorsqu’il n’existe aucune possibilité de valorisation. Deux solutions doivent être préconisées : le tri des produits recyclables d’une part et la valorisation par compostage des déchets verts et fermentescibles d’autre part.

Point de départ : l’exemple de Neuvy Grandchamp qui après avoir listé l’ensemble des déchets produits dans tous les locaux municipaux (mairie et services techniques mais aussi vestiaires, cimetière ou encore salle des fêtes), a proposé des aménagements pour améliorer davantage le tri tels que l’équipement de chaque local en conteneurs adaptés ou encore l’information des utilisateurs.